Essai Porsche 911 (964) Turbo 3.6 par Beef

Pour finir le Top 10, revenons à Porsche !

Après mes 2 premières Porsche qui étaient des 4RM, car je ne connaissais pas les propulsions, je rêvais de Porsche turbo à la fois pour les sensations et le look unique … Un modéle se détachait : la mythique 3,6 Turbo … Série assez rare, chére à l’époque (autour de 50, rien à voir avec le délire de aujourd’hui !!!). Mais tous les essais dans la presse, en particulier Flat 6 parlait de son côté sauvage, que seuls les trés grands pilotes pourraient maitriser et que sous la pluie, c’était le décès assuré au premier virage …

Bref, un célèbre vendeur Porsche des années 90, devenu escroc notoire, mais à l’époque on ne le savait pas, en tous les cas moi, passe une super 3,6 turbo dans Flat 6 à l’essai et je prends rdv chez lui pour découvrir cette auto … Sublime en look … Et enfin arrive le moment de l’essai … Je tremble un peu, j’ai déjà 10 ans de rallye dans les pâtes, quelques autos sportives mais traction, mais je suis un poireau de la propulsion et surtout la presse dit que je vais jouer ma vie dans cet essai. Vais je revenir vivant ????

Je demarre, je roule, bref c’est comme mes 2 autres Porsche … Ca pousse même bien moins, finalement c’est facile … Mais oh dugland !!! Arrête de rester en dessous de 3000 tours !!! Ah oui merde … Bon une ligne droite, route séche, tout est chaud, personne … Bon je suis pas un gay, paf 3 et gaz … Tiens, il se passe un truc ? le compte-tour commence à monter, une sorte de pression se fait sentir, assez douce mais présente … l’auto se cabre un peu  et ….. PAN ! vers 3000 je sens une poussée qui monte et à 3500 je suis placardé au siége fortement et je passe en hyper espace ..

Nom de zeus !!!! mais c’est quoi ce truc de dingue !! Et le son !!! Le hurlement d’un tyranosaure en rut : BRAAAAAAAAAAAAAOAAAAAAAAARRRRRRR urk urk !

Bon, ya pas de urk urk c’est moi qui délire …. 15 ans aprés je m’en souviens encore …. Même si avec le recul, ça pousse, mais ma GT3 décolle bien plus la pulpe et j’ai connu des autos plus violentes … Mais quelle sensation !!! 

Oh putain un virage, je vais mourrir, vite ralentissons … Je me jette sur les freins, ah oui c’est pas des freins mais des ancres … Et oui, ça a des gros freins et c’est plus léger que mes 2 premières porsche alors ça plante fort …. Je passe le virage en mode TLB et je trouve que le train avant est précis et léger, que l’auto se place bien … Il n’y a pas l’effet pataud de mes premières Carrera 4 … Forcément ya pas ce poids sur le train avant ….

BOn ça ira pour cet essai, j’ai pas vraiment bolidé en virage, mais je suis sous le charme … il m’en faut une … Je demande au vendeur de m’en trouver une belle …; 3 mois plus tard un coup de fil « ça y est ,j’ai ce qu’il te faut ! » …. Et je me retrouve avec cette magnifique Turbo 3,6 noire en assez bon état … équipée d’une petite prépa Ruf 385cv au lieu de 360 ….  Je vais m’éclater avec cette caisse, la découvrir et réaliser que les journalistes sont des burnes !!

C’est une auto trés sûre, même sous la pluie. Le temps de réponse permet de gérer l’arrivée du couple (contrairement à une GT2 par ex) et rend l’auto progressive. La motricité est excellente, les freins aussi … Et j’ai sa précision de train avant à l’engagement … Bref, 18 mois de trique sur petites routes … Seul bémol, à la relance dans le serré, c’est mou car il faut que le turbo se lance. Mais une fois lancé, putain quel missile … Je ne cesse de faire des baptêmes, les gens adorent le cri du tyrannosaure et la poussée …. Et l’auto est super fiable…

Mais bon, l’essai d’une 993 biturbo va envoyer ma 3,6 turbo aux oubliettes …. mais après 18 mois de 993 TT, qui a un moteur dingue, je me lasse de sa lourdeur de l’avant et décide de revenir à la 3,6 turbo, mais une 3,6 turbo comme j’aime en look et perfs….

Un ami me signale un coup potentiellement sympa … Une super 3,6T rouge en vente dans un petit garage au Luxembourg … 38 ke et 110 000 km … C’est soit une super affaire soit une tripe … On monte avec mon mécano … On examine et je signe le chèque !!! Elle est superbe et nickel …

Et comme d’hab on lance un gros programme pour faire une beef mobile :

  • Look : baquets de 964 RS avec coque peinte en rouge (et on gagne presque 40 ke), volant 3 branches Ruf, écopes de freins à la place des clignos (j’ai plus de photos dispos)
  • Châssis : pas de retarage car j’ai essayé le kit suspension Ruf pour cette auto et c’est top pour les petites routes, donc kit suspension Ruf, BAR, tous sb neufs…
  • Moteur : on ouvre, coussinets, soupapes, ressorts de soupapes, AAC plus performants, culasse optimisée, segment, pompe à huile, échangeur neuf, toutes durites et supports moteur neufs …. 395 cv !!
  • Freins : juste liquide Castrol SRF et durites. Le reste c’est bon ….

Et là je vais avoir une auto qui comme d’hab est efficace en suspensions sur petites routes, et qui a bcp gagné en elasticité moteur dans le serré. Plus de couple à plus bas régime … En gros ça décolle vers 2500 tours et c’est du gros à partir de 3000 (on a gagné 1000 tours) et en haut ça envoie bcp plus …

Ca pousse tout le temps … A tel point que je vais la prendre pour des ouvertures de rallye et une reste en mémoire dans des conditions dingues de pluie et de boue … Et bien ma turbo est restée fidèle et sur la route. En gérant le pied droit et la direction, on s’est régalé avec une seule tres grosse frayeur en 120 bornes de spéciales …

Cette auto, avec le recul, n’est pas la plus performante, la plus puissante, la plus efficace (la Honda la tuerait aujourd’hui, comme une MRS et je parle pas de la GT3), mais c’est une légende de chez Porsche, son look est sublime, et c’est ma première turbo mythique à sensation … Elle a marqué l’histoire et je l’ai adoré … Mais quand j’ai fait mon classement, elle est battue par des choses qui offrent encore plus de sensations, de performance et d’efficacité … Elle mérite donc le TOP 10 ….

Voilà c’est fini, du gros !!!