Et bien c’est une super auto !

Elle s’inscrit dans mon histoire avec Renault Sport, commencée il y a longtemps avec ma première auto neuve : une clio williams achetée en 1994 (numéro 4776), suivie beaucoup plus tard par une Megane 2RS R26R blanche, puis une Clio 3RS R27 sirius, une deuxième Megane 2 RS R26R bleue et enfin une Megane 3RS Trophy R blanche.

Chaque génération améliore encore la précédente et on est bien ici dans l’esprit de la Megane 3 Trophy R, mais cela va encore plus vite et quel look cette auto !!!

Je l’ai récupéré samedi matin à Toulouse.

500 bornes d’autoroute pour se rendre compte que c’est confortable, bien équipé et pas une usine à gaz électronique comme ma Golf 8R.

Tout est simple.

J’avais un réglage de clics qui ne m’allait pas et que j’avais d’ailleurs demandé moi en me renseignant un peu en amont… avant trop raide et auto qui se désunie avec un arrière flou dans les longs appuis.

Par grave une séance d’essai était prévue sur 2 spéciales du RMC en arrivant chez moi avec le mécano de l’EDG Racing.

Bref après la toroute, une assiette de ravioles, une tomme et un café et nous voilà partis dans une spéciale bosselée et moitié sèche, moitié assez grasse (je suis en PS4S).

On enlève un clic av et ar en assouplissant et c’est mieux mais pas encore ça. Au bout de quelques passages on trouve un super compromis : 7 devant et 10 derrière et étonnement je retrouve un super train avant, pas cassant et une auto qui avale toutes les compressions et qui motrice trés trés bien. En descente, le poids sur l’avant est bien géré et le train avant reste bien directionnel. Un régal. On essaie d’aller plus loin mais on dégrade trop motricité et vertical, surtout en compression.

Du coup on a validé le bosselé tournant, à voir si on est pas trop souples dans le très rapide. Et on part sur le départ de la fameuse spéciale du RMC de St Jean en Royans. Le départ sur 7-8 km est ultra large et rapide (on peut prendre jusqu’à 200 en course sans pb par endroit).

En effet, dans les gros gros appuis très très vite on sent un poil de souplesse de l’avant et durcir d’un clic serait mieux, mais il suffit qu’il y ait une cassure sur la route pour regretter ce durcissement. Donc on reste comme ça et l’auto est très facile. Et surtout on a un équilibre avant – arrière géniale, comme mon ex M3RS Trophy R et comme mes ex R26R, quand on place l’auto dans une longue courbe, un appui léger sur les freins permet à l’arrière d’accompagner la courbe légèrement et c’est jouissif.

Les freins ont l’air très bien mais je monte les gros disques de chez Brix cette semaine, on affinera la géo aussi et dans 2 semaine, test final avec geo pour les clics et on sera bon.

Mais cette auto est vraiment bien conçue pour le bolidage et Renault Sport a fait un job d’enfer.

Le moteur est plus creux que la Civic et que la Golf, mais il marche super bien en haut. En même temps, cela permet de maximiser la motricité par rapport à la Civic et de préserver du pneu en sortie de virage serré. Elle prend clairement l’avantage sur le comportement mais pas sur le moteur (qui marche quand même mais pas aussi plein que les 2 exemples cités, qui sont des 2l de 320cv).

La boite est bien sans plus dans le maniement, mais bien étagée, et comme d’hab avec Akra et Renault Sport on a un excessif son de pétarades …; C’est marrant comme Akra et VW n’arrivent pas au même résultat même si on a des bang bang avec la VW, ce n’est pas les coups de mitraillette de la Renault qui sont un peu too much mais quand même qui mettent dans l’ambiance

La Direction est top aussi, on sent vraiment où on place l’auto.

In fine, c’est une auto trés trés sportive et qui peut être très rapide, qui se conduit vraiment sportivement contrairement à la Civic qui peut être ultra rapide en étant plus détendu et aller trés vite aussi ou la Golf qui fait tout facile.

La Golf finira par se désunir alors que Civic et Megane resteront rigoureuses jusqu’au bout.

Séparer en perf Civic et Megane sur route est impossible, selon les conditions l’une prendra l’avantage sur l’autre à chauffeur égal.

La Renault est plus engageante en conduite et donne plus de sensations. Et la civic peut emmener 5 personnes, partir en voyage en silence et bolider fort …

Bref, content d’avoir eu la Civic et content d’avoir la Megane. Ayant la Golf à côté maintenant, la Megane va très bien.

La grande différence c’est que la Golf est une GT et la Megane une sportive. A 100% la Golf se desuniera mais elle sera trés rapide à 80%, alors que à 120% la Megane restera homogéne si le chauffeur est compétent. Mais là il faut avoir lu le manuel et avoir quelques réflexes. La megane donne bcp si on lui donne bcp et si on les bons réflexes. Et la Golf pardonne bcp. La Civic est au milieu.

Je pense que ce qui me plait dans cette megane c’est l’ambiance en maximum attaque, là on ne trouve pas ces sensations dans la Civic.

Un essai complet et video en avril ou mai aux beaux jours avec La Balade Française et les amis des Mountains Drivers !