Alpine A110 S II

Essayeur : Beef

Article

Que vaut cette nouvelle Alpine A110S Version 2 ? Essai dans le Vercors

Nous avions essayé longuement la précédente A110 S prêtée plusieurs jours par Alpine Valence (encore merci !!) il y a quelques temps. Et nous étions enthousiastes ! Quelle auto ! Surtout en comparaison de l’A110 normale qui ne nous avait pas paru dingue pour les petites routes et l’usage de l’EDG Racing. Cela n’en faisait pas une mauvaise voiture, au contraire, mais ses débattements et son manque de peps dans les tours ne nous avaient pas convaincu.

Le seul regret de l’essai de la S était le manque de couple. Non que soit gênant, mais si on avait du choisir un truc en plus, cela aurait été un poil plus de couple. Est-ce que les 2 Mkg de plus de la version 2 vont changer la donne ?

Rendez-vous était pris avec Alpine Valence fin février un samedi matin avec l’ami Paulo. Comme d’habitude l’accueil d’Alpine Valence est au top d’autant qu’une auto sérieuse trône dans le showroom : une 991.2 GT3 clubsport bvm ! Sacrée auto… Elle me rappelle que ma 997 GT3 me manque (elle est à son entretien annuel dans le laboratoire secret de l’EDG Racing à Marseille, retour début mai sur nos routes). Mais bon nous sommes là pour l’Alpine et il y en a plein autour de nous !

Et surtout cette magnifique orange dans sa livrée de lancement, toit noir, pack aéro, intérieur dynamica qui nous attend. Un café, on discute auto, on parle de ma nouvelle Trophy R, de la Golf R et la M4 Warsteiner arrive avec sa musique tonitruante habituelle. Paulo est en forme, le gros zoom à la main (on se calme !!!). Le temps est au top, bleu total, soleil, par contre il fait froid et le vent souffle. On va être en ambiance Findus sur le plateau et je ne vous l’ai pas dit, l’Alpine est avec les Sport Cup 2 … Il va falloir les chauffer.

Je regrette un peu cette option pour la route, car si ces pneus sont parfaits sur le sec, et malgré les progrès de Michelin ce n’est pas toujours ça pour le mouillé et surtout avec une température extérieure autour de 0°. A noter de façon étonnante que le malus CO2 est plus faible avec les Michelin Sport Cup 2 qu’avec les PS4, saperlipopette !

La couleur orange est superbe au soleil et l’effet est superbe avec le toit et les montants noirs. Même si je la prendrai en bleu, c’est quand même beau. Le pack aéro offre une superbe lame avant et un aileron arrière discutable. Je ne suis pas fan, mais on peut aimer. Par contre, nous avons regretté l’absence d’Etienne le Bolideur qui aurait pu nous dire si il y en avait pour « prés de 80 kg » ou non ! Car réellement ça ne paraît pas, d’autant que renseignement pris, c’est vraiment à haute vitesse que cela se sent, et donc à notre rythme bucolique et éco responsable on ne risque pas de sentir l’effet aéro !!!

Nous nous installons à bord et c’est parti direction le Vercors via le Col des Limouches. La liaison, enfin la route qui mène au col, permet de chauffer l’auto et les pneus. Je passe tout de suite en mode race car je connais maintenant bien l’Alpine. A ce rythme aucune différence n’est palpable, l’auto est toujours aussi géniale, l’échappement est vraiment sonore surtout les explosions au lever de pied, c’est sympa, mais c’est quand même un peu beaucoup. Les freins semblent vraiment puissants. Par contre je trouve un petit effet « suivi des irrégularités de la route » plus marqué qu’avec l’ancienne S. C’est probablement l’effet couplé des carcasses différentes des PSC2 et de la température qui ne m’a pas encore permis de les chauffer assez.

J’attaque le bas du col, et je retrouve la mise en vitesse magique de l’Alpine, la légèreté fait plus parler la poudre que les chevaux. Car en pure accélération aucune différence de ressenti, ça bolide fort comme l’ancienne S. Dans le très très rapide du bas du col, j’ai du mal à sentir l’avant et m’appuyer dessus, malgré la grande qualité de la direction, je ne sens pas l’accroche des pneus. Il fait 1 degrés et à l’ombre la route est vraiment humide voire grasse. Cependant cette Alpine, comme toutes les Alpine d’ailleurs donne confiance et on se dit toujours qu’elle ne va pas faire un truc « alakon » et qu’on pourra gérer. Donc je m’applique, et je travaille à faire chauffer les pneus, en essayant de pas faire chauffer Paulo à côté.

Franchement ça déboite toujours autant, et la boite est magique : bien étagée et aux passages de rapports, à la montée ou à la descente, éclairs en mode race. Et cette direction !!! Quel pied nom d’une bite ! On place l’auto comme on veut quel que soit la route et son état. Cela contribue au plaisir de conduire cette Alpine. Un vrai jouet, d’une précision folle, c’est un vrai prolongement du cerveau.

Ne vous attendes pas à ce que l’EDG Racing commente le nouveau infotainment de l’Alpine car clairement nous on s’en fout, ce qui compte c’est les équipement dédiés au bolidage.

Autre point remarquable de l’auto, le confort royal … et là j’avoue ne pas comprendre les essayeurs nous parlant de la S comme rude, dédiée au circuit et malmenant les occupants. Franchement, on l’a trouvé d’un confort royal, et pourtant on a eu du lisse, du bosselé, voire du très bosselé et c’est vraiment parfait. Bien sûr ce n’est pas un pullman, ça reste une voiture de sport, mais on a vu pire, et c’est vraiment super !!! Une vraie auto à voyager …

Le rythme s’accélère nettement, les freins sont vraiment supers bons et on verra au retour à la descente du col qu’ils sont toujours là malgré la cadence, rappelons qu’il fait toujours entre 0 et 1, mais je n’ai rien senti qui indique qu’ils pourraient faiblir. Je parle bien sûr d’un usage bolidage routier.

Revenons à la vraie question : alors le moteur ??? Ca dit quoi ??? Il m’a fallu une bonne heure au volant et probablement le temps de vraiment faire monter les pneus en température pour profiter à fond. Nous partons de Léoncel, direction la Vacherie, et là on soude, la montée en vitesse est sidérante, on se retrouve vraiment vite vite, mais je ne suis pas sûr que ce soit plus que l’ancienne. Par contre, les sorties de virages serrés, en épingle par exemple, ou les levers de pieds avec remise des gaz immédiate, montrent clairement un mieux. L’auto n’a aucun temps de réponse et est plus vigoureusement poussée en avant que l’ancienne. C’est pas énorme, mais suffisamment significatif pour donner l’impression de conduire une auto plus pêchue. Bon je forcis le trait pour expliquer, mais cela reste quand même sensible au volant. Et du coup c’est la trique, on arrive sur un serré, coup de palette comme dirait un youtubeur célèbre à la voie aigue, freins ultra puissants, direction magique, on place l’auto et accompagne la sortie en soudant, et là c’est la catapulte alors qu’avant il fallait vraiment tirer les tours à fond pour sentir une franche accélération. Du coup on peut un peu plus jouer sur le couple, et la légèreté est toujours un énorme plus !

Un petit point sur les PSC2, à titre perso ce n’est pas le choix que je ferai pour un usage routier, je trouve qu’ils ne vont pas bien avec l’esprit de l’auto. L’adhérence est certes folle mais justement on perd en agilité et ces pneus « figent » un peu trop l’auto. Ils apportent clairement un gros plus sur une GT3 beaucoup plus lourde ou sur une auto très très rigide, mais là, cela ne m’a pas emballé. Je rappelle encore qu’il faisait très froid, que nous étions à plus de 1000m d’altitude … bon on les a bien chauffé, mais même la rigidité de la carcasse n’aide pas au guidage de l’auto. Et pourtant sur circuit, si l’on en croit l’excellente chaîne Rasso-Ouest et le non moins excellent Yann le Jossec, sur circuit c’est le top et je n’en doute pas. Ceci étant, bien chaud on peut se faire des grands moments comme la descente du col en direction de la Vacherie avec ses grandes épingles larges et assez ouvertes. Si l’on place bien l’auto, on peut accélérer très vite et en étant rentré en 2 dans le virage, on a déjà mis la 3 en cours de virage et on passe la 4 en pleine accélération avec l’auto qui rivée au sol grâce à ses pneus. Et même sur le gras, la motricité est parfaite, jamais mise en défaut. Ceci étant, lors de mon premier essai de la S ancienne version avec mon ami Norbert nous avions eu des conditions météo horribles et des trombes d’eau, et jamais, sauf deux fois rapidement, nous n’avons perdu l’avant ou l’arrière. Cette auto est formidable et les ingénieurs Alpine ont fait un travail de folie.

Et puis j’avoue, même si je sais que à l’EDG Racing on est pas fan de ces boîtes, celle de l’Alpine va très bien avec l’auto et permet de vraiment bolider très fort.

Au volant de cette auto on comprend les résultats en rallyes même si l’auto de rallye est très différente. Cela roule vraiment vite, facilement, on accélère moins fort qu’avec ma GT3, mais on freine beaucoup moins l’auto et au final on passe plus vite partout et plus c’est compliqué plus l’auto gagne en rapidité grâce au double avantage de sa légèreté et de sa facilité (beaucoup grâce aux excellents freins qui sécurisent et à la direction magique). C’est une auto dans laquelle on est très à l’aise très vite même à forte cadence … J’aimerais vraiment l’essayer avec les PS4 de série, d’ailleurs je la commanderai (oui oui je vais la commander !) avec les PS4.

Je suis très impatient de faire un comparatif avec ma Megane 4RS Trophy R. A priori même moteur et auto plus lourde, mais le comportement de la Megane lui permet aussi une très forte cadence. Promis, on fera cela à l’EDG Racing quand j’aurais reçu mon Alpine.

Au final, c’est pour nous, car Paulo est totalement alligné avec moi, une auto homologuée EDG Racing et bolidage petites routes. On peut même partir en week-end avec son amie ou son ami, les coffres sont corrects et le confort excellent. Ah oui, notre voiture d’essai avait le kit Focal, et bien on peut vous dire que le résultat est … ben on sait pas car on a pas essayé, car … ON S’EN FOUT !!!!

Un grand merci à Alpine Valence, Baptiste et Jimmy, et bravo encore à Alpine qui n’a pas transformé mais optimisé une auto déjà excellente. Ou la performance est largement à la hauteur du plaisir, il y a peut être même, malgré les performances élevées, encore plus de plaisir que de perfs dans cette auto magique et magnifique.

Du gros !!!!